Langues et rapports de force. Les enjeux politiques de la traduction


Infos

Titre
Langues et rapports de force. Les enjeux politiques de la traduction
Collection
Truchements
Editeur
Presses Universitaires de Liège
Auteurs
Numéro
3
Sortie
mars 2021
ISBN
978-2-87562-267-9
Pages
186 pages
Prix
15.00€ TVAC
En savoir +

Le contact entre les langues s’effectue rarement dans une relation d’égalité. Ces rapports de domination se retrouvent d’ailleurs également dans des pays réputés bi- ou multilingues comme le Canada ou le Cameroun. Les dix études rassemblées dans ce volume explorent différents aspects de la complexité présente dans l’opération de traduction en rapport avec ces relations dissymétriques, tantôt pour refléter le poids de l’institution ou d’une pensée réductrice et paradoxale, tantôt pour mettre en lumière les différences d’approches, tantôt pour tenter de rendre ce qui s’exprime de langues intentionnellement déviantes ou réprimées dans l’original.

 

À propos des trois directrices de publication :

 

Céline Letawe est docteure en philosophie et lettres et titulaire d'un diplôme d'études spécialiées en traduction. Elle enseigne la traduction à l'Université de Lièe depuis 2011 et concentre ses recherches sur la visibilité des traducteurs et la traduction collective.

Christine Pagnoulle a enseigné les littératures de langue anglaise et la traduction à l'Université de Liège ; elle est elle-même traductrice, avec une prédilection pour les poèmes. Elle a également publié un grand nombre d'articles et quatre recueils de textes.

Patricia Willson enseigne la traduction à l'Université de Liège. Elle a été professeure à l'Université de Buenos Aires et au Colegio de México. Ses traductions de Flaubert, Barthes, Ricoeur, Shelley, Twain et Kipling ont été publiées en Argentine et en Espagne.

Partager cette sortie de presse