Figures du retraducteur

11/12/2019

« Alors que les originaux restent éternellement jeunes […], les traductions, elles, “vieillissent”»[1]. Cette idée, aujourd’hui très répandue, justifierait les entreprises de retraduction, expliquerait que, régulièrement, les textes fassent peau neuve. Néanmoins, nombre d’autres facteurs entrent dans l’équation : aux facteurs textuels s’ajoutent notamment les considérations plus commerciales des stratégies éditoriales. En outre, le rôle des agents individuels (qu’ils soient auteurs, traducteurs, éditeurs) est crucial dans le phénomène de la retraduction.

 

Cette journée d’étude entend mettre en lumière une série de « Figures du retraducteur ». Alors que le traductologue Yves Gambier traitera la question de la retraduction de textes non littéraires, Albert Bensoussan et Josée Kamoun évoqueront leur travail de (re)traducteurs littéraires et se concentreront, respectivement, sur les cas des retraductions de Conversación en La Catedral, de Mario Vargas Llosa, et de 1984, de George Orwell. L’écrivaine Marie Darrieussecq, qui a retraduit Ovide, Virginia Woolf, puis James Baldwin, parlera des liens qu’entretiennent, dans sa pratique personnelle, écriture et traduction. Vivien Féasson se penchera sur les raisons qui poussent à retraduire des œuvres de fantasy telles que La Roue du Temps ou Le Seigneur des Anneaux. Enfin, Patricia Willson et Justine Houyaux s’interrogeront sur la tâche du retraducteur quand texte et image se conjuguent dans des retraductions illustrées.

 

Plus d'informations, dont le programme complet, dans l'onglet Séminaires > Séminaires 2019 > Figures du retraducteur.

 

[1] Berman, Antoine, 1990 : « La retraduction comme espace de la traduction », Palimpsestes, 4, 1.


cirti@uliege.be

Du 28 octobre au 1er novembre 2019 s'est tenu à Arles l'"Atelier des philosophes", organisé par le Collège international des traducteurs littéraires (CITL). Céline Letawe (CIRTI) a pris part à cette expérience de traduction collaborative, qu'elle relate sur le blog de TraduQtiv:

https://traduqtiv.com/2019/11/06/traduire-cest-reflechir-au-langage/?fbclid=IwAR3h12Slrf6p1iccOqzDPp9kNHhnPFtkZqkZcJQVqnWnM0hL00vJnZ2pzp8

Le bilinguisme et la directionnalité en traduction / Bilingualism and directionality in translation
Journée d'étude
Organisée par TranSphères, centre de recherche en traduction et interprétation

 

Le 12 décembre 2019 : 9h00 à 18h00


Cette journée se déroulera à la Faculté de Traduction et Interprétation Marie Haps, Rue d'Arlon 5, 1er étage.

 
Inscription gratuite -mais obligatoire- avant le 1er novembre via svetlana.aloushkova@usaintlouis.be